vendredi 25 mars 2016

Fouille N°3 : Mr Yéyé




Détails du lieu de la fouille :

-Fondateur(s) : Yéyé Liquini

-Type de chaîne : Musicale

-Abonnés : approximativement 13 720 à ce jour

Ce que j’en pense : Mr Yéyé c’est une découverte musicale que j’ai faite il y a plusieurs années déjà… Aussitôt je l’ai partagée à mes amis les plus proches ! Un univers à base de rock français teinté de sonorités électroniques et d'autres influences telles que le reggae, le neo metal et bien d'autres choses qui saura ravir les oreilles d’un large public. En plus de composer lui-même textes et musiques, Mr Yéyé a aussi une forte proximité avec ceux qui le suivent, nommés les Space Cowboys (ou Cowboys de l’espace, les deux se disent.) et qui sont ravis de voir fleurir retweets, likes et réponses.



Le plus souvent ses textes sont engagés et permettent soit d’exprimer ses opinions sur des sujets parfois très sensibles voir tabous (comme la pédophilie, ne vous en faites pas j’ne parle plus loin) soit de tester de nouvelles techniques (comme Testostérone qui était juste faite pour lâcher un bon gros morceau bien rock histoire de bien lancer sa saison) soit juste de coucher son ressentit comme lors des attentats où il a écrit/composé/enregistré/publié très rapidement ‘’Nous n’avons pas peur de vous !’’, véritable hymne au courage, à l’union et à la rébellion contre le terrorisme et à ce qu’il tente de faire : Nous faire peur. Nous diviser.



Les chansons à écouter absolument :

À vrai dire, toutes ses chansons sont à écouter. Elles portent presque toutes un message fort qui saura presque immanquablement toucher ceux qui les écoutent, cependant je retiens 8 de ses compositions qui ont pour moi les sens les plus forts

1 & 2 : Prêt à tout et Je suis une étoile

Ces deux compositions sont des critiques du monde musical actuel.
Prêt à tout est une parodie de ‘’chanson type’’ à faire si on veut faire un tube qui montera en haut des classements de hits pendant quelques temps avant de retomber dans l’oubli, souvent accompagné de l’artiste. C’est une chanson d’amour  niaise basé –évidemment- sur un amour pseudo impossible avec un clip tourné sur la plage et un texte volontairement ‘’mauvais’’. Le champ lexical du corps, du cœur, de la chaleur et de la beauté est présent pour accentuer tous les termes bateaux vus et revus dans les chansons de nos jours.

Je suis une étoile est là aussi une parodie, la chanson est faite du point de vue d’un artiste qui se voit monter en popularité et qui se met donc à dénigrer tous les autres : il est le meilleur, il le sait et le monde entier va en prendre conscience par ce que de toute façon il mérite le meilleur. La vanité de cet artiste prend beaucoup de place et le tourne en ridicule. Le jeu de mot final étant la partie de la chanson qui plait le plus, il est surtout ce qui porte le mieux le message.

Yéyé ne veut pas de la célébrité si c’est pour qu’elle soit éphémère et qu’elle s’éteigne peu de temps après son arrivée, s’il est connu il veut que ça soit pour l’intégralité des messages qu’il porte, pour son talent et son art qu’il maîtrise de mieux en mieux et s’acharne à améliorer. C’est en tout cas l’image qu’il donne et je ne pense pas me tromper en l’affirmant.

Lien vers la chanson Prêt à tout : https://www.youtube.com/watch?v=ZbGdxf2z41c
Lien vers la chanson Je suis une étoile : https://www.youtube.com/watch?v=ldmJzhSq0po

3 & 4 : Éclore et Ton heure viendra

Ici, les compositions n’ont pas pour but la dénonciation mais l’encouragement dans un certain sens. Yéyé s’adresse à ses auditeurs et les invite à prendre leur mal en patience, à attendre un peu que leur tour arrive : La vie n’est pas faite que de mauvaises choses, il suffit d’attendre et la crise passera pour laisser place à de belles choses.

Éclore est un message de soutien : Yéyé sait que ça ne va pas, il sait que ta vie est dure, il sait exactement comment tu te sens, comment tu réagis et il l’exprime pour toi. Mais il n’y a pas que ça. Il ne voit pas que ce qui ne va pas, il ne voit pas que ta douleur ou ton ressenti de ta vie : Il voit ton potentiel. Tu es quelqu’un de magnifique, un être merveilleux qui a juste besoin qu’on le laisse ‘’éclore’’, qu’on le laisse devenir la personne qu’il est vraiment. C’est une chanson qui porte beaucoup de compréhension et d’espoir pour tous ceux qui en ont besoin.

 Ton heure viendra est aussi une composition qui porte de la compréhension : ‘’tu es jeune et les gens sont cons, trop cons pour toi en dehors de ce monde qui semble ne plus vouloir de toi. Mais tu es jeune accroches toi, ça va aller je te le promets, ça va aller… je te le promets...’’ Il faut croire ses paroles, il donne de l’espoir, il donne du courage et du cœur pour commencer chaque journée. Il faut vouloir croire ce qu’il chante parce que c’est vrai. ‘’Moi aussi j’ai hurlé : REGARDEZ-MOI !’’ Il sait ce que nous vivons parce qu’il l’a vécu.

Ces deux compositions font du bien au cœur et à l’esprit.

Lien vers la chanson Éclore : https://www.youtube.com/watch?v=3c5lfQtOXzg
Liens vers la chanson Ton heure viendra : https://www.youtube.com/watch?v=S-17Bh8lOfA

5 : Quelqu’un de bien

Chronologiquement situé après éclore et avant ton heure viendra, quelqu’un de bien est une libération pour Yéyé. Il y livre son cœur mais surtout sa douleur au point de finir l’enregistrement en pleurant. Ses années lycées ont été dures et mal vécue ponctuées par du harcèlement. Cette composition est intégralement chantée du point de vue de la ‘’victime’’, gagnant en puissance vocale et musicale à mesure que le morceau avance, le texte est poignant et la montée du volume sonore et l’arrivée de la souffrance dans la voix fait frissonner immanquablement tous ceux qui savent, tous ceux qui connaissent un peu trop bien le sujet de la chanson.

Écouter Quelqu’un de bien fait à la fois beaucoup de mal et de bien, exprimer ce qui est ressenti ou l’entendre être exprimé tire du cœur une grande souffrance pour y apporter apaisement et libération. 

Lien vers la chanson Quelqu'un de bien : https://www.youtube.com/watch?v=Vb5uRdhpVXw

6 : Je ne suis pas une erreur

Ici, il s’agit plutôt d’une complainte. Un adolescent préfèrerait être une adolescente. Pour se sentir mieux dans sa peau, il se maquille et se rase mais son père le rejette. Il a fait un fils, il veut que ce fils en reste un. L’adolescent se voit considéré comme une erreur, son père veut qu’il entre dans les cases de la société, qu’il en respecte les codes mais son enfant s’y refuse. Il n’est pas en accord avec son corps et son cœur et il se questionne : pourquoi se sent-il si mal ? Si différent ? A-t-il raté quelque chose, une leçon qui aurait fait de lui un garçon normal ? 

Yéyé plaide pour ceux qui changent de sexe, qui se sentent mieux en étant quelqu’un d’autre, en prenant l’identité qui leur aurait convenue. Il s’agit ici de se mettre en paix avec soi, de s’accepter, de se comprendre. Se sentir mal n’est pas une tare. Avoir besoin de changer n’est pas une tare. Décevoir ses parents est un risque à prendre pour être la personne que l’on a besoin d’être pour se sentir bien. On ne devient pas une erreur parce qu’on ne suit pas exactement le chemin que nos parents attendaient de nous. Il faut pouvoir être libre de faire ce que l’on veut de son corps pour être en harmonie avec lui, faire ce que nos parents attendent de nous pour ne pas les contrarier n’est pas une solution envisageable, les crises identitaires doivent être prises au sérieux, avoir le soutien de sa famille pendant les périodes de doutes peut parfois être essentiel. Pour s’accepter on a besoin que les autres nous acceptent. 

Lien vers la chanson Je ne suis pas une erreur : https://www.youtube.com/watch?v=d3KlJVUbDdU

7 : Complice par le silence

Les sujets sensibles sont la cible régulière de la plume de Yéyé. Avec Complice par le silence, il aborde celui du viol et des témoins de viols qui ne réagissent pas. Il n’est pas toujours aisé de savoir comment réagir dans certaines situations et il est normal de douter ou parfois même de s’abstenir. Mais s’abstenir lorsque l’on est témoin de quelque chose comme un viol n’est pas une option envisageable. Parfois une simple intervention oral, juste dire ‘’mec tu vois bien qu’elle a dit non, lâche la’’ suffit. Et pourtant le monde abrite des complices par le silence.

Le chanteur, par son texte, fait le choix d’un narrateur externe pour donner un point de vue global d’une situation. Le clip est tourné de telle sorte que l’on suit le chemin d’un homme lambda qui va prendre son métro et qui voit à sa station de départ un autre homme qui insiste un peu trop auprès d’une jeune femme. Sa rame de métro arrive. Il a le choix entre réagir ou monter dans sa rame. Il monte dans le métro tout en jetant quelques regards en arrière. C’est le début du remord qui se prolongera tout au long de la chanson. Le témoin se sent coupable. La victime se sent coupable. Ils portent tous les deux des ‘’écharpes de plomb’’.

Nous ne sommes pas tous témoins de ce genre de choses, c’est vrai, mais prendre la fuite n’est pas envisageable. Si l’on vient à en être témoin, la meilleure chose à faire est de réagir. Pas forcément physiquement mais appeler la police, appeler au secours… Il y a de nombreux moyens d’éviter de devenir complice par le silence. De nombreux moyens d’éviter d’avoir à porter une écharpe de plomb.

Lien vers la chanson Complice par le silence : https://www.youtube.com/watch?v=OhIWeHrOv-Y

8 : Ogre

Sans conteste l’une de mes préférées, Ogre est elle aussi une chanson à caractère polémique. Le texte traite de pédophilie. Attention cependant, il ne s’agit pas de dire ‘’olala, la pédophilie ce n’est pas bien, les pédophiles il faut tous les castrer !’’. On suit l’histoire d’un pédophile qui a conscience que quelque chose cloche chez lui, il tente de s’empêcher de faire du mal, de céder à ses pulsions mais il a beau demander de l’aide personne n’est là, il ne reçoit qu’incompréhension et mépris.
Il faut ici comprendre que tout le monde n’est pas blanc ou noir. Il n’y a pas d’un côté les gentils et de l’autre les méchants : il y a des personnes torturées, des personnes qui ont besoin d’aide, d’être comprises sans être jugées. Certaines personnes ressentent des choses et ont conscience qu’elles ne devraient pas les ressentir : les pédophiles en sont un exemple. Pas tous évidemment, il ne faut pas non plus se dire que tous les pédophiles sont en fait de gentilles personnes, qu’elles n’ont pas fait exprès et que oups un jour elles ont violé un enfant ou un adolescent. Il faut savoir faire la différence entre les gens qui savent qu’elles sont en train de faire quelque chose de mauvais qui va faire beaucoup de mal à beaucoup de monde et celles qui ont conscience que ce qu’elles voudraient faire est problématique et s’en empêchent afin d’éviter de répandre la douleur et le malheur. Ces personnes ont besoin d’aide. Elles ont besoin d’écoute, de soutien et d’être accompagnées.

Yéyé, grâce à Ogre, transmet ce message avec brio. Il faut savoir aider ceux qui en ont besoin, même si la raison pour laquelle ils ont besoin d’aide peut sembler extrêmement grave, il ne faut pas leur tourner le dos, les mépriser, ignorer leur appel au secours parce que non seulement ça ne les aidera pas mais ça peut aussi très bien les conduire à chuter, à se laisser aller à leurs pulsions.

Il y a en France peu de structures faites pour aider les pédophiles qui réclament de l’aide, mais il y a notamment l’association L’Ange Bleu à laquelle Yéyé a fait appel pour obtenir des renseignements et dont vous pourrez consulter le site en cliquant sur ce lien : http://ange-bleu.com/fr/laction-de-lassociation

Je vous recommande vivement de visiter ce site, ne serait-ce que par curiosité. Il contient beaucoup d’informations ainsi que des témoignages et est réellement très intéressant.

Je conclurai mon paragraphe sur Ogre en vous laissant avec la description du clip de Yéyé sur cette chanson : ‘’L’idée derrière cette chanson est de casser l’image du monstre qu’on se fait d’habitude des pédophiles. Je n’ignore évidemment pas ceux qui n’ont aucune empathie, les violeurs conscients qui s’assument. Je tenais simplement à mettre en lumière ces personnes (loin d’être minoritaires) ignorées du plus grand nombre qui ne demandent souvent qu’à être aidées, pour ne pas commettre le pire. Créons des structures d’aide et d’écoute pour les pédophiles, afin qu’ils puissent contrôler leur déviance, au lieu de nous concentrer sur les récidivistes (attendre qu’une agression se produise DEUX FOIS pour soigner quelqu’un, ça ne choque que moi ?) avec des méthodes souvent trop vagues et inadaptées. Je vous incite fortement à consulter le site l’Ange Bleu, une des trop rares structures en France à traiter la pédophilie à la source, en écoutant la personne au-delà de l’ogre sous sa peau’’

Lien vers la chanson Ogre : https://www.youtube.com/watch?v=T0chCacP8lw&feature=em-uploademail

Conclusion de la fouille : Mr Yéyé n’est pas ce qu’on pourrait appeler un Youtuber connu. Il n’a ‘’que’’ 13 000 abonnées. Cependant ses vidéos ont un contenu vraiment intéressant, presque chaque chanson est un message. Les clips sont de très belle qualité, variés et souvent surprenants, la qualité audio s’améliore (d’ailleurs nous pouvons régulièrement voir sur Twitter des messages pour nous dire que ‘’on n’a jamais eu un aussi bon son !’’).



Les Space Cowboys sont une grande famille qu’il est très appréciable de côtoyer, aussi bien sur les réseaux que pendant et après les concerts. Il n’est pas rare de se promener tranquillement en convention et de tomber au détour d’une allée sur un Cowboy de l’Espace qui se trouvait là par hasard lui aussi (et généralement ça se finit en chansons chantées un peu trop fort pour fêter ça). Trouver un endroit où loger n’est généralement pas un problème lorsque l’on se déplace pour aller voir un concert de Yéyé qui sillonne la France, un Space Cowboy sera en général toujours prêt à accueillir un autre Space Cowboy et ça permet de faire un peu plus connaissance entre fan d’un même univers !

Fan-art by Foxie Fern 
Pour moi, Yéyé est un artiste à suivre. Parfois ses opinions peuvent déranger mais il faut garder en tête qu’il prêche la tolérance et l’ouverture d’esprit. Son projet grandit au fil des mois et promet de prendre un jour une envergure impressionnante, il est l’un de ces artistes qui refuse de faire un titre qui buzzera un moment juste pour le plaisir de voir que l’on parle de lui partout pour au final être oublié au bout de quelques semaines. Yéyé est un chanteur qui pose son chapeau et sa guitare dans un coin, se met à chanter et regard avec fascination le monde et la vie. Il avance et voit qui le suivra et qui passera à côté de lui sans même le voir. Il ne suppliera personne de l’écouter s’il n’en a pas envie, il ne passera pas de contrat avec une maison de disque qui le forcera à faire des chansons dont le message ne compte pas pour lui, qui l’empêchera d’exprimer ce qu’il veut. Yéyé est un chanteur avec des valeurs et c’est peu fréquent et précieux.

Ne le ratez pas, vous pourriez tomber sur quelque chose que vous pensiez ne pouvoir trouver nulle part. Je le dis parce que j’y crois.

L’Archéologue du net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire